Le budget est réparti en trois types de dépenses :

Fixes :

Ces dépenses sont faciles à établir car elles reviennent à tous les mois, sont connues à l’avance et varient très peu d’un mois à l’autre (ex : loyer, paiement auto, etc). Par ailleurs, elles sont souvent les plus dispendieuses du budget et elles ne peuvent être facilement réduites, même en cas de besoin.

Variables :

Ce sont des dépenses qui reviennent sur une base régulière mais qui varient de mois en mois (ex : nourriture, chauffage, vêtements). À moins de noter méticuleusement ces dépenses pendant un mois ou deux, il est difficile de les estimer avec précision.

Irrégulières :

Ces dépenses surviennent à tout moment de l’année et le montant n’est souvent pas connu à l’avance (ex : réparation auto, entretien maison, pneus). Elles doivent être estimées à l’avance et une somme devrait être mise de côté à tous les mois pour constituer un fonds.

Conseils :
  1. Vous devriez épargner au moins 10% de votre revenu net en vue de créer:
    • À court terme :
    • Fonds de roulement équivalent à 1 mois de dépenses pour ne pas avoir à recourir au crédit pour payer vos dépenses courantes.
    • À moyen terme :
    • Un fonds d’urgence équivalent à 3 mois de salaire en cas de maladie, perte d’emploi, réparation urgente.
    • À long terme :
    • Un fonds de retraite (REER, CELI et REEE).
  2. Les coûts liés à votre maison ne devraient pas dépasser 25 % de votre revenu brut.
    • Si vous allez au maximum de ce que votre institution vous offrira, vous atteindrez 32 %.
    • « Je n’ai jamais vu quelqu’un arriver à boucler son budget avec ces ratios » affirme Marie-Hélène Legault, économiste et auteure du guide Acheter une maison publié dans la Collection Protégez-Vous.
    • Voici comment calculer votre pourcentage (appelé « amortissement brut de la dette » (ABD)) :
    Exemple :

    Paiement hypothécaire : 1,200 $/mois
    Taxes municipales et scolaires : 250 $/mois
    Électricité/chauffage : 200 $/mois
    Revenu brut (avant impôt) : 6,000 $/mois

    1200 $ + 250 $ + 200 $ = 27.5 %
    6,000 $

    Vous êtes donc en-dessous du seuil de la banque mais un peu au-dessus du pourcentage qu’on recommande.

  3. Le paiement hypothécaire représente le poste budgétaire le plus important. Un petit sacrifice à ce niveau lors de l’achat d’une maison vous rapportera beaucoup et pour longtemps.
  4. Mesurez votre niveau d’endettement en calculant votre « Ratio d’endettement ». à tous les ans pour vous assurer que votre endettement diminue plutôt que d’augmenter.
  5. « Petit train va loin » : Faites prélever un petit montant sur chaque paie. Vous apprendrez à vivre sans cet argent et vous épargnerez sans vous en rendre compte.
  6. Faites participer vos enfants à l’élaboration des dépenses du budget familial, particulièrement pour la section qui les concerne (argent de poche, vacances, loisirs, sports, fournitures scolaires, etc). L’exercice sera profitable pour eux à long terme et peut-être qu’ils seront plus conscientisés au fait que l’argent est une ressource rare!
  7. Les frais de transports représentent souvent le deuxième poste budgétaire en importance. Des choix judicieux lors de l’achat d’un véhicule pourront vous faire sauver gros.
  8. Faire un budget permet surtout de prendre conscience du coût de la vie. Établissez vos buts (voyages, l’achat d’un actif, réduction de votre horaire de travail) pour faire les bons choix et réviser votre budget à tous les six mois. C’est très évolutif et établir les bons montants pour les dépenses variables prend du temps et beaucoup de…patience!

Bon budget et n’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez une question!

Existe-t-il un minimum de dettes pour que l’on puisse faire faillite ?

Le minimum de dettes nécessaires pour qu’une personne puisse faire faillite a été établi par la loi à 1 000 $. Par contre, il va de soi qu’une personne qui n’a que 1 000 $ de dettes ne devrait pas s’engager dans un processus de faillite. De plus, vous devez être insolvable, ce qui signifie, entre autres, que vous n’êtes pas en mesure d’honorer vos obligations financières au fur et à mesure qu’elles viennent à échéance. En pratique, le premier conseil que l’on donne à des personnes en difficulté est avant tout de faire un budget. Le budget permettra de déterminer quel est le surplus mensuel dont vous disposez pour vous permettre d’acquitter le paiement mensuel de vos dettes. Si vous découvrez que vous avez plus de dépenses que de revenus, vous devrez alors réduire certaines dépenses jugées moins prioritaires afin d’équilibrer votre budget. Pour vous aider à établir votre budget, nous vous invitons à consulter notre rubrique budget. Nos administrateurs expérimentés pourront vous aider à peaufiner votre budget, au besoin.

Retour aux FAQ