Le budget est réparti en trois types de dépenses :

Fixes :

Ces dépenses sont faciles à établir car elles reviennent à tous les mois, sont connues à l’avance et varient très peu d’un mois à l’autre (ex : loyer, paiement auto, etc). Par ailleurs, elles sont souvent les plus dispendieuses du budget et elles ne peuvent être facilement réduites, même en cas de besoin.

Variables :

Ce sont des dépenses qui reviennent sur une base régulière mais qui varient de mois en mois (ex : nourriture, chauffage, vêtements). À moins de noter méticuleusement ces dépenses pendant un mois ou deux, il est difficile de les estimer avec précision.

Irrégulières :

Ces dépenses surviennent à tout moment de l’année et le montant n’est souvent pas connu à l’avance (ex : réparation auto, entretien maison, pneus). Elles doivent être estimées à l’avance et une somme devrait être mise de côté à tous les mois pour constituer un fonds.

Conseils :
  1. Vous devriez épargner au moins 10% de votre revenu net en vue de créer:
    • À court terme :
    • Fonds de roulement équivalent à 1 mois de dépenses pour ne pas avoir à recourir au crédit pour payer vos dépenses courantes.
    • À moyen terme :
    • Un fonds d’urgence équivalent à 3 mois de salaire en cas de maladie, perte d’emploi, réparation urgente.
    • À long terme :
    • Un fonds de retraite (REER, CELI et REEE).
  2. Les coûts liés à votre maison ne devraient pas dépasser 25 % de votre revenu brut.
    • Si vous allez au maximum de ce que votre institution vous offrira, vous atteindrez 32 %.
    • « Je n’ai jamais vu quelqu’un arriver à boucler son budget avec ces ratios » affirme Marie-Hélène Legault, économiste et auteure du guide Acheter une maison publié dans la Collection Protégez-Vous.
    • Voici comment calculer votre pourcentage (appelé « amortissement brut de la dette » (ABD)) :
    Exemple :

    Paiement hypothécaire : 1,200 $/mois
    Taxes municipales et scolaires : 250 $/mois
    Électricité/chauffage : 200 $/mois
    Revenu brut (avant impôt) : 6,000 $/mois

    1200 $ + 250 $ + 200 $ = 27.5 %
    6,000 $

    Vous êtes donc en-dessous du seuil de la banque mais un peu au-dessus du pourcentage qu’on recommande.

  3. Le paiement hypothécaire représente le poste budgétaire le plus important. Un petit sacrifice à ce niveau lors de l’achat d’une maison vous rapportera beaucoup et pour longtemps.
  4. Mesurez votre niveau d’endettement en calculant votre « Ratio d’endettement ». à tous les ans pour vous assurer que votre endettement diminue plutôt que d’augmenter.
  5. « Petit train va loin » : Faites prélever un petit montant sur chaque paie. Vous apprendrez à vivre sans cet argent et vous épargnerez sans vous en rendre compte.
  6. Faites participer vos enfants à l’élaboration des dépenses du budget familial, particulièrement pour la section qui les concerne (argent de poche, vacances, loisirs, sports, fournitures scolaires, etc). L’exercice sera profitable pour eux à long terme et peut-être qu’ils seront plus conscientisés au fait que l’argent est une ressource rare!
  7. Les frais de transports représentent souvent le deuxième poste budgétaire en importance. Des choix judicieux lors de l’achat d’un véhicule pourront vous faire sauver gros.
  8. Faire un budget permet surtout de prendre conscience du coût de la vie. Établissez vos buts (voyages, l’achat d’un actif, réduction de votre horaire de travail) pour faire les bons choix et réviser votre budget à tous les six mois. C’est très évolutif et établir les bons montants pour les dépenses variables prend du temps et beaucoup de…patience!

Bon budget et n’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez une question!

Faillite

  • Protection contre les saisies
  • Comme la proposition, la faillite permet de vous mettre à l’abri des procédures judiciaires de vos créanciers, sauf pour des exceptions très rares. Beaucoup de frai d’avocats et de stress sont évités.

  • Fin des appels des créanciers
  • Dès que la faillite est déposée, le syndic devient le seul interlocuteur avec vos créanciers. Il est là pour s’assurer que vos droits et ceux des créanciers sont respectés.

  • Un seul paiement
  • Bien que cela puisse paraître comme un détail, n’avoir qu’un seul paiement à faire facilite énormément la vie et réduite le risque de défaut de paiement. Toutes les dettes sont consolidées en une somme à rembourser et vous n’avez qu’à effectuer un paiement mensuel au syndic.

  • Un budget équilibré
  • Pour déterminer ensemble le montant que vous pourrez offrir à vos créanciers, nous commencerons par préparer un budget équilibré.

    En réduisant vos dettes et en éliminant les intérêts, il sera possible pour vous de joindre les deux bouts.

    Des rencontres subséquentes avec nous, assureront le maintien de cet équilibre.

  • Protection des actifs dans certaines circonstances
  • Depuis des amendements à la loi en 2009, il est maintenant plus facile de conserver des biens même en faisant faillite. Si les biens (maison, auto, etc.) ne valent pas beaucoup plus chers que le montant que vous devez à votre créancier garanti, vous pourrez les conserver en autant que vous êtes à jour dans vos paiements et que vous n’êtes pas en défaut.

  • Nouveau départ
  • Les gens se préoccupent beaucoup de leur dossier de crédit et avec raison. Même si lorsque les dettes pèsent trop lourdes, la faillite affecte votre crédit, c’est parfois la meilleure façon de se sortir du tourbillon de l’endettement et de repartir sur une base solide.

La faillite

Définition: L’exercice d’un droit vous permettant de vous libérer de vos dettes et de repartir à neuf.

Rôle du syndic

  • Conseiller sur les options, leurs avantages et désavantages;
  • Déterminer en vertu de la loi quels sont les biens que vous pouvez conserver et déterminer le montant que vous aurez à verser à tous les mois;
  • Aider dans l’élaboration d’un budget;
  • Conseiller sur la saine gestion financière;
  • Conseiller sur la préservation d’un bon dossier de crédit;
  • Veiller à ce que vos créanciers respectent vos droits et à ce que vous respectiez vos obligations.

Biens exempts de saisie

  • Les meubles qui garnissent la résidence et qui servent à l’usage du ménage et qui sont nécessaires à la vie jusqu’à concurrence d’une valeur de liquidation de 6 000 $;
  • La nourriture et les vêtements;
  • Les instruments de travail nécessaires à l’exercice personnel d’une activité professionnelle;
  • Les pensions alimentaires;
  • Les biens nécessaires pour pallier un handicap physique;
  • Tous les REER, sauf les contributions faites durant les 12 mois précédant votre faillite, (pour certains REER seulement).

Durée

  • 1re faillite (libération automatique en l’absence d’une opposition)
  • - sans revenu excédentaire              =  9 mois
  • - avec revenu excédentaire  *[1]     = 21 mois
  • 2efaillite (libération automatique en l’absence d’une opposition)
  • - sans revenu excédentaire              = 24 mois
  • - avec revenu excédentaire              = 36 mois


Conclusion

Les problèmes financiers peuvent être un fardeau insoutenable, mais une fois la faillite déposée, vous vous rendrez compte qu’il y a une vie après les dettes et qu’il est important de prendre les mesures pour qu’à l’avenir une telle situation ne se reproduise plus. Le respect d’un budget équilibré, la mise de côté d’un fonds d’urgence et une restriction au minimum du crédit sont gages d’une bonne protection.

Nous sommes disponibles pour toutes questions que vous pourriez avoir concernant vos finances personnelles.

Bon succès!

 


[1]    Revenu excédentaire signifie que votre revenu net mensuel est au-dessus de la limite fixée par la Loi. Pour l’établir, on tient compte de certaines dépenses, de votre statut matrimonial ainsi que du nombre de personnes à votre charge.

 

Voyez d’autres solutions