Skip to content
Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité
Estimate your debt percentage
Explore solutions
Meet our consultants
Trop dépenser quand ça va bien peut être risqué

Tel que publié le 20 octobre 2018 dans Le Journal de Montréal.

We are sorry, this article is not available in English.

 

À l’emploi de l’industrie aéronautique, Martin touche un bon salaire, auquel s’ajoutent des heures supplémentaires. Un revenu confortable qui l’a incité à consommer davantage, jusqu’à ce que...

Malheureusement, les bonnes choses ont une fin. Grâce aux heures supplémentaires, Martin pouvait ajouter 15 000 $ à son salaire annuel de 65 000 $ depuis cinq ans. Mais elles ont été fortement réduites, ne représentant plus que 3000 $ seulement. Une bien mauvaise nouvelle pour Martin, qui a cumulé une dette totale de 15 000 $ sur ses trois cartes de crédit.

 

Une baisse drastique

Car Martin a tenu pour acquises ces sommes supplémentaires et les a intégrées à son budget comme si elles étaient récurrentes. Dans ces conditions, il lui a été difficile de réduire son train de vie, et il a continué à s’endetter. « Contrairement à un bonus, qui est ponctuel, le temps supplémentaire est plus dangereux, car on peut croire qu’il s’agit d’un revenu stable et s’y fier sur le long terme », prévient Pierre Fortin, syndic autorisé en insolvabilité, président de Jean Fortin et Associés.

Avant de perdre une bonne partie de ce surcroît de revenus, Martin remboursait sans difficulté chaque mois 455 $ sur un prêt et 450 $ de paiements minimums sur ses cartes de crédit.

Pour pouvoir continuer à fonctionner après la réduction de ses entrées d’argent, il a fait des avances de fonds sur l’une de ses cartes de crédit afin d’effectuer les paiements minimums sur les autres. Une bien mauvaise idée qui lui donne l’impression qu’il parvient à rester à flot, alors qu’au contraire, il est en train de couler lentement, mais sûrement...

« Lorsque Martin est venu nous consulter au bout de 15 mois avec un revenu réduit, le solde impayé sur ses cartes était passé de 15 000 $ à 28 000 $. Il avait l’impression que tout était sous contrôle, car ses paiements étaient à jour, mais nous lui avons fait comprendre qu’il s’agissait d’une dangereuse illusion », mentionne Pierre Fortin, qui souligne que connaître le montant de ses dettes et en suivre le solde est tout aussi important que le respect des mensualités.

 

Solutions possibles

« Si Martin avait consulté tout de suite après sa perte de revenus, il aurait pu être éligible à un prêt de consolidation, car son taux d’endettement (communément appelé ratio d’endettement) était de 37 %, soit environ 3 % sous la limite de ce qui est considéré comme acceptable par les institutions prêteuses », explique Pierre Fortin.

Avec le solde de cartes de crédit actuel, son ratio est toutefois passé à 44 %, un drapeau rouge pour les créanciers. Étant donné que la consolidation n’est plus une option, le syndic a recommandé à Martin de déposer une proposition de consommateur. Les paiements mensuels seront de 450 $ durant 60 mois, soit nettement moins que les 850 $ qu’il aurait dû verser s’il avait pu obtenir un prêt de consolidation, mais son dossier de crédit en sera affecté.

 

CONSEILS

  • Ce n’est pas parce que nos paiements sont à jour que tout va bien. Surveillez le niveau de vos dettes et votre ratio d’endettement régulièrement. Plusieurs outils sont disponibles sur internet pour le calculer en quelques minutes.
  • En matière de dettes, on a souvent tendance à croire que les problèmes vont finir par se régler tout seuls. Ce n’est pas le cas, et lorsqu’on est pris dans la spirale de l’endettement, plus on intervient rapidement et plus on peut avoir accès à des solutions variées, et plus avantageuses pour nous.

 

 

Do you have control over your debts? Discover the answer in less than 10 minutes.

Do you have control over your debts? Discover the answer in less than 10 minutes.

Read More

Cost of credit cards debt

Use this tool

Back to Blog

Consumer Choice Award - 3 consecutive years

1 877 777-2433

Toll free,
free consultation

Make an appointment online

© 2018 Jean Fortin & Associés - Licensed trustee in insolvency.