Passer au contenu
Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité
Estimez votre pourcentage d’endettement
Explorer les solutions
Rencontrer nos conseillers

13 novembre 2017

Des publicités vous promettent de rebâtir votre dossier de crédit…

Pouvez-vous vous y fier ?

Il n’existe pas de recettes miracles pour rebâtir un dossier de crédit malmené. On vous le promet ? Alors, bien souvent, on vous offrira un prêt à fort taux d’intérêt et on vous dira qu’en le remboursant régulièrement, sans retard, votre dossier de crédit s’améliorera.

Or, le bureau de crédit sait qui prête, et tous les créanciers n’ont pas le même poids à ses yeux. Une institution financière aura beaucoup de poids, mais un prêteur privé, très peu.

Cette solution, qui ne vous apportera rien de positif, contribuera au contraire à vous endetter davantage. Quand c’est trop beau pour être vrai, c’est que… ce n’est pas vrai ! Il faut vraiment se méfier.

Sept conseils pratiques pour améliorer votre pointage

  1. Avant de faire une demande d’emprunt, commandez une copie de votre dossier de crédit auprès d’Equifax ou de Trans-Union, et assurez-vous qu’il ne comporte pas d’erreurs. Si oui, faites-les aussitôt corriger. Une demande bien préparée avec l’aide de l’agent de votre institution financière, comportant une limite de crédit raisonnable, limitera les risques d’un refus et vous évitera la note négative qui serait rattachée à ce refus.
  2. Évitez de multiplier les demandes de crédit auprès des créanciers. Les demandes refusées sont néfastes pour votre pointage. Si vous magasinez pour une maison ou une auto, faites les demandes d’emprunt dans un intervalle de deux semaines. Elles sont alors regroupées et considérées comme une seule demande.
  3. Avant de rencontrer votre conseiller à votre institution financière, calculez vous-même votre ratio d’endettement (cliquez ici pour calculer votre taux d’endettement). S’il est trop élevé (plus de 40 %), vous risquez fort de vous voir refuser ce prêt, ce qui affectera négativement votre pointage.
  4. Payez vos comptes dans les délais impartis. Peu importe que le montant dû soit élevé ou non, un retard reste un retard. Une cote de R-3, ou pire encore, est mal vue par vos créanciers, que ce soit pour un montant impayé de 2 000 $ ou de 200 $. Et malheureusement, toute mauvaise note demeure inscrite dans votre dossier pendant 6 ans.
  5. Maintenez vos soldes de cartes de crédit et de marge de crédit bas (idéalement à 35 % ou moins du solde autorisé). C’est à ce pourcentage que votre pointage augmente le plus. Entre 35 % à 50 %, il augmente aussi, mais moins. Si votre solde est à plus de 50 % de la limite autorisée, votre pointage s’en trouve négativement affecté.
  6. Les comptes (cartes de crédit/marge de crédit/prêt personnel) ouverts depuis longtemps sont plus « payants » pour votre pointage que les comptes nouvellement ouverts. Maintenez-les ouverts, si possible, mais sans trop les multiplier.
  7. Les créanciers sont rassurés par la stabilité de leurs clients. Évitez donc de changer trop souvent d’employeur ou de déménager chaque année…

Enfin, souvenez-vous que ce n’est pas parce qu’une institution financière vous offre du crédit que vous devez l’accepter !

Retour au blogue

Choix du consommateur 2018 - 3 années consécutives

1 877 777-AIDE

Appel sans frais et
consultation gratuite

Prendre rendez-vous en ligne

© 2018 Jean Fortin & Associés - Syndic autorisés en insolvabilité.