Passer au contenu
Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité
Estimez votre pourcentage d’endettement
Explorer les solutions
Rencontrer nos conseillers

28 mai 2018

Comment améliorer votre accès au crédit ? Il n’y a pas de recettes miracles, mais voici quelques trucs qui pourraient vous aider.

Préparez soigneusement votre demande

Avant de faire une demande d’emprunt, faites sortir une copie de votre dossier de crédit et assurez-vous qu’il ne comporte pas d’erreurs. Si oui, faites-les corriger aussitôt. Ensuite, consultez l’agent de votre institution financière, car une demande bien préparée, avec une limite de crédit raisonnable, augmentera vos chances d’obtenir un emprunt. De plus, vous éviterez dans votre dossier une note négative rattachée à un refus !

Vérifiez votre ratio d’endettement

Avant même de vous rendre à votre institution financière, calculez votre ratio d’endettement (cliquez ici pour le calculer facilement). S’il est trop élevé, soit plus de 40 %, vous risquez fort de vous voir refuser cet emprunt, ce qui affectera négativement votre pointage.

Attention aux retards dans vos paiements !

Ne payez surtout pas vos comptes en retard. Peu importe que le montant dû soit élevé ou pas, un retard reste un retard… Une cote de R-3 ou pire encore est mal vue par vos créanciers, que ce soit pour un compte de 200 $ ou de 2 000 $. Toute mauvaise note demeure inscrite à votre dossier pendant six ans. Alors, un peu de discipline !

Gardez un œil sur la limite autorisée !

Maintenez vos soldes de cartes de crédit et de marge de crédit bas (idéalement à 35 % ou moins du solde autorisé). C’est à ce pourcentage que votre pointage augmente le plus. De 35 % à 50 %, il augmente, mais moins. Si votre solde est à plus de 50 % de la limite autorisée, votre pointage est alors affecté négativement.

Conservez vos « vieux » comptes !

Les comptes (cartes de crédit/marge de crédit/prêt personnel) ouverts depuis longtemps sont plus « payants » pour votre pointage que ceux nouvellement ouverts. Maintenez-les ouverts, si possible, sans toutefois trop les multiplier.

Les cartes de crédit d’abord

Si vous devez diminuer votre endettement, commencez toujours par réduire le montant dû sur vos cartes de crédit. Cela pour deux raisons : les cartes de crédit vous coûtent généralement plus cher en intérêts que les autres prêts ; en diminuant les montants dus sur vos cartes de crédit, votre pointage augmentera davantage que si vous réduisiez votre prêt-auto ou votre hypothèque.

Idéalement, une seule carte de crédit

Oui, le fait de bénéficier de plusieurs types de crédit favorise le pointage. Mais en ce qui concerne les cartes de crédit, essayez de n’en utiliser qu’une seule. En plus de limiter la possibilité de s’endetter, il vous sera ainsi plus facile de contrôler vos dépenses et de vous assurer de payer votre solde à temps.

Si vous avez fait faillite

À part la carte de crédit sécurisée, dans les deux premières années suivant votre faillite, évitez toute demande de prêt aux institutions financières qui ont été incluses dans votre faillite ou proposition. Étant donné la perte qu’elles ont essuyée, elles seront moins disposées à vous faire crédit à nouveau.

Faites vos demandes en dedans de deux semaines

Évitez de multiplier dans le temps les demandes de crédit auprès des créanciers, car les demandes refusées sont vraiment néfastes pour votre pointage. Si vous magasinez pour une maison ou une auto, faites les demandes d’emprunt dans un intervalle de deux semaines : ces demandes seront alors regroupées et considérées comme une seule.

Préconisez la stabilité !

En effet, les créanciers sont rassurés quand leurs clients affichent une bonne stabilité en évitant les déménagements trop fréquents et les multiples changements d’employeur.

Enfin, souvenez-vous que ce n’est pas parce qu’une institution financière vous offre du crédit que vous devez l’accepter. Pour tout ce qui concerne l’endettement, soyez prudent, patient et… raisonnable.

Retour au blogue

Choix du consommateur 2018 - 3 années consécutives

1 877 777-AIDE

Appel sans frais et
consultation gratuite

Prendre rendez-vous en ligne

© 2018 Jean Fortin & Associés - Syndic autorisés en insolvabilité.