Passer au contenu
Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité
Estimez votre pourcentage d’endettement
Explorer les solutions
Rencontrer nos conseillers

19 mars 2018

Le ratio d’endettement est l’outil dont se servent les banques pour déterminer si vous êtes en mesure de rembourser le prêt que vous sollicitez auprès d’elles.

Pour le calculer, on additionne vos frais de logement et vos paiements mensuels sur vos dettes, puis on divise le tout par votre revenu brut. Vous pouvez calculer votre ratio d’endettement en 10 minutes seulement en vous rendant sur monratioendettement.com.  En un rien de temps, vous saurez si votre niveau de dettes est raisonnable ou si vous devez...vous mettre au régime.

Exemple :

À 36 %, votre niveau d’endettement vous permettrait d’emprunter mais, à partir de 40 %, les institutions refusent de prêter, à moins de circonstances particulières. La limite est donc proche…

Les limites du ratio

Ce ratio a l’avantage d’être un instrument de mesure universel. Il a aussi l’avantage d’être relativement simple à calculer. Par contre, il comporte une grosse lacune qu’il ne faut pas négliger : il ne tient aucunement compte du nombre de personnes à charge.

Ainsi, un célibataire qui gagne 100 000 $ brut par année n’a pas les mêmes dépenses de nourriture, de frais scolaires, de vêtements, etc., qu’une famille avec deux enfants dont les deux parents doivent travailler (et donc encourir des frais) pour atteindre ce même montant de 100 000 $. À deux revenus égaux, deux réalités financières bien différentes !

Vous devrez donc tenir compte de ce facteur lorsque vous évaluerez votre résultat. Le 36 % d’un célibataire laisse une plus grande marge de manœuvre que le 36 % d’une famille avec deux enfants, car le célibataire a besoin de moins d’argent pour couvrir ses frais de base et dispose donc de plus d’argent pour rembourser ses dettes.

À tous les 6 mois

Un bon résultat ponctuel, c’est bien, mais l’important est de maintenir le cap sur le moyen terme. Une note de 36 % qui est en baisse après 6 mois est préférable à une note de 34 % en hausse. Étant donné que la majorité des gens qui se retrouvent avec des difficultés financières n’ont jamais vu venir le gouffre, il vaut mieux refaire votre calcul tous les 6 mois (en janvier et après les vacances d’été) pour vous assurer que la situation se maintient ou, mieux encore, s’améliore.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à nous contacter, c’est avec plaisir que nous répondrons à vos questions.

Bon calcul !

Retour au blogue

Choix du consommateur 2018 - 3 années consécutives

1 877 777-AIDE

Appel sans frais et
consultation gratuite

Prendre rendez-vous en ligne

© 2018 Jean Fortin & Associés - Syndic autorisés en insolvabilité.