Passer au contenu

COVID-19: Consultation à distance, par téléphone ou vidéoconférence.

Prenez rendez-vous X
Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité
Estimez votre pourcentage d’endettement
Explorer les solutions
Rencontrer nos conseillers
Un voyage dans le sud qui donne des chaleurs financières

Voulant s’offrir un dernier voyage en famille avant que leurs deux enfants ne quittent le nid, Josée et André ont décidé de partir une semaine dans le sud pour la semaine de relâche, en mars prochain. Un projet qui allait s’avérer plus coûteux que prévu...

 

Pour être certains d’avoir de la place durant cette période très achalandée, les parents ont commencé à magasiner durant l’été. Au mois d’août, ils ont acheté quatre forfaits à 1799 $ chacun pour un séjour dans un tout inclus au Mexique, pour un total de 7200 $. Ayant tous deux un emploi, Josée et André ont estimé pouvoir s’offrir cette escapade en famille, mais une série d’événements imprévus va déséquilibrer leur situation financière.

 

Mauvaises surprises

Tout d’abord, leur auto est tombée en panne, ce qui a engendré des frais de réparation importants. Puis Josée a perdu son emploi. Elle a heureusement trouvé un autre poste rapidement, mais a passé un mois sans revenus. Qui plus est, un solde d’impôt de 1400 $ pour l’année fiscale 2018 reste encore à payer. Enfin, lors du renouvellement de leur hypothèque, l’an dernier, le couple a convenu d’augmenter les versements afin de rembourser le prêt hypothécaire plus rapidement, ce qui représente un montant supplémentaire de 300 $ par mois.

Au bout du compte, en décembre dernier, Josée et André avaient du mal à joindre les deux bouts et étaient tout juste en mesure de payer les montants minimums de leurs cartes de crédit, qui affichaient un solde total de 15 400 $, en plus de ceux de leur marge de crédit de 8000 $.

Pour trouver des pistes de solution et savoir comment reprendre le contrôle de leurs finances, ils ont donc décidé de consulter un conseiller chez Jean Fortin et Associés.

 

Des intérêts qui gonflent la facture

« Il est tout à fait normal de vouloir se gâter en famille, surtout lorsque les choses vont bien et qu’on entrevoit avec un peu de tristesse le départ des enfants du foyer familial, souligne Pierre Fortin, président de Jean Fortin et Associés. Toutefois, Josée et André ont commis deux erreurs : tout d’abord, ils ont pris leur décision sans la planifier, l’achat a été effectué rapidement et la totalité du voyage a été payée par carte de crédit », poursuit-il.

 

Mauvaises surprises

Tout d’abord, leur auto est tombée en panne, ce qui a engendré des frais de réparation importants. Puis Josée a perdu son emploi. Elle a heureusement trouvé un autre poste rapidement, mais a passé un mois sans revenus. Qui plus est, un solde d’impôt de 1400 $ pour l’année fiscale 2018 reste encore à payer. Enfin, lors du renouvellement de leur hypothèque, l’an dernier, le couple a convenu d’augmenter les versements afin de rembourser le prêt hypothécaire plus rapidement, ce qui représente un montant supplémentaire de 300 $ par mois.

Au bout du compte, en décembre dernier, Josée et André avaient du mal à joindre les deux bouts et étaient tout juste en mesure de payer les montants minimums de leurs cartes de crédit, qui affichaient un solde total de 15 400 $, en plus de ceux de leur marge de crédit de 8000 $.

Pour trouver des pistes de solution et savoir comment reprendre le contrôle de leurs finances, ils ont donc décidé de consulter un conseiller chez Jean Fortin et Associés.

 

Des intérêts qui gonflent la facture

« Il est tout à fait normal de vouloir se gâter en famille, surtout lorsque les choses vont bien et qu’on entrevoit avec un peu de tristesse le départ des enfants du foyer familial, souligne Pierre Fortin, président de Jean Fortin et Associés. Toutefois, Josée et André ont commis deux erreurs : tout d’abord, ils ont pris leur décision sans la planifier, l’achat a été effectué rapidement et la totalité du voyage a été payée par carte de crédit », poursuit-il.

 

CONSEILS

  • N’achetez jamais à crédit des biens de consommation qui ne sont pas essentiels. Mettez plutôt de l’argent de côté tout au long de l’année dans un compte réservé à différents projets (vacances, cadeaux de Noël, achat d’électroménagers, etc.).
  • Au lieu de laisser des soldes sur vos cartes de crédit, transférez-les sur votre marge de crédit. Même si le paiement minimum d’une carte vous semble peu élevé, le coût en intérêt est souvent deux fois plus cher que celui d’une marge. Un dollar économisé est un dollar de plus dans vos poches !
  • Rembourser plus rapidement son hypothèque est une bonne idée lorsque vos revenus sont stables et que vous disposez d’un fonds d’urgence suffisant pour faire face aux mauvaises surprises. Plutôt que de prendre un engagement sur toute la durée du renouvellement de l’hypothèque, assurez-vous plutôt de disposer d’une clause permettant un remboursement par anticipation (souvent de 10 % du solde sans pénalité).

 

 

 

Jongler avec vos cartes de crédit peut vous ruiner

Les solutions analysées lorsque votre situation financière commence à déraper.

Lire la suite

Coût des cartes de crédit

Utiliser cet outil

Retour au blogue

Choix du consommateur 2018 - 3 années consécutives

1 877 777-AIDE

Appel sans frais et
consultation gratuite

Prendre rendez-vous en ligne

© 2018 Jean Fortin & Associés - Syndic autorisés en insolvabilité.