Passer au contenu
Jean Fortin - Syndic autorisé en insolvabilité
Estimez votre pourcentage d’endettement
Explorer les solutions
Rencontrer nos conseillers

05 février 2018

Bien des gens aimeraient pouvoir simplement remettre les clés de leur maison ou de leur voiture à leur créancier garanti. Mais est-ce possible ?

Oui, mais ce n’est malheureusement pas sans conséquence. En effet, si vous cessez de payer votre prêt hypothécaire ou votre prêt-auto, votre créancier se retrouve devant deux possibilités :

  1. Soit il reprend le bien pour en devenir propriétaire ; vous êtes alors libéré de votre dette (on parle ici d’une « reprise en paiement »).
     
  2. Soit il force la vente du bien en question ; vous demeurez alors responsable de la perte qu’il subira (« vente sous contrôle de justice »).

Comme vous pouvez vous en douter, 9 fois sur 10, le créancier choisira la deuxième option. Et la vente forcée d’un bien se fait rarement au meilleur prix possible, de sorte que la perte est souvent très importante.

Les effets sur votre dossier de crédit

Dans l’un ou l’autre cas, sachez que votre dossier de crédit sera fortement affecté. En effet, la remise d’une maison ou d’une voiture génère automatiquement une cote R-9, soit la pire. Si la banque reprenait la maison (ou la voiture) et que votre dette était effacée, vous en retireriez au moins un certain bénéfice. Mais lorsque, en plus, vous devez assumer une perte importante, la remise de la maison (ou de la voiture) n’est pas la solution qui règle tous les problèmes.

Faire le tour des solutions avec un professionnel

Alors, que faire lorsqu’on n’est plus capable d’effectuer les paiements de la maison ? Le premier geste à poser : effectuer, avec l’aide d’un professionnel, l’analyse complète de votre situation financière. Bien souvent, on se concentre sur le plus gros problème et on ne voit pas l’importance de tous les autres qui nous affectent. En effet, même si plusieurs petites dettes, prises individuellement, ne sont pas problématiques, on doit en tenir compte lorsqu’on tente de déterminer la meilleure solution possible.

Si le paiement de la maison est réellement le seul problème qui mine vos finances personnelles, il arrive qu’une discussion franche avec l’institution financière détenant l’hypothèque permette une entente qui vous accordera du temps pour vendre votre maison. Le prix de vente étant, sans surprise, plus élevé lorsque le propriétaire vend sa maison que lorsqu’il s’agit d’une reprise de finance, vous limiterez ainsi vos pertes. Toutefois, cette option n’est pas toujours possible.

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de solution miracle lorsque notre maison ou notre voiture nous cause des maux de tête… Mais une analyse financière complète et une bonne discussion avec votre créancier hypothécaire peuvent permettre d’éviter des erreurs qui vous coûteraient cher.

N’hésitez pas à nous adresser vos questions à infos@jeanfortin.com.

Retour au blogue

Choix du consommateur 2018 - 3 années consécutives

1 877 777-AIDE

Appel sans frais et
consultation gratuite

Prendre rendez-vous en ligne

© 2018 Jean Fortin & Associés - Syndic autorisés en insolvabilité.