Covid-19 — Consultation à distance ou en personne dans le respect des mesures sanitaires de la Santé publique. — Prenez rendez-vous.

Les cartes
de crédit

Les cartes de crédit sont un excellent mode de paiement mais l’une des pires façon de s’endetter.

Mécanisme

Généralement, plus un instrument de crédit est facile à obtenir, plus il est coûteux. La carte de crédit en est le parfait exemple. Vous pouvez l’obtenir sans rencontrer en personne un conseiller financier, sans vérification des renseignements que vous leur fournissez et vous pouvez en obtenir une multitude rapidement. Avec une carte de crédit, l’argent devient virtuel et il est facile de perdre le fil de nos dépenses. Une fois la limite de crédit atteinte, une simple demande par Internet suffit généralement pour l’augmenter.

Situations communes

La carte de crédit possède bien des qualités: le remboursement une fois par mois, la possibilité d’accumuler des points récompenses, état de compte détaillé permettant d’identifier toutes ses dépenses, l’absence de frais par transaction si le solde est payé à 100% à la fin du mois, une excellente protection légale en cas de vol, perte ou fraude et son utilité pour effectuer des achats et réservations en ligne. 

Par contre, sa facilité d’accès et le très peu de vérification effectuée expliquent aussi pourquoi la carte de crédit est très populaire auprès des personnes comme des étudiants, des travailleurs à plus faibles revenus, des retraités et des personnes ayant un dossier de crédit moins solide. Avec son taux d’intérêt moyen de 19% d’intérêt, les institutions financières sont en mesure d’assumer un risque plus élevé. En plus, le faible taux du paiement minimum obligatoire (présentement de seulement 2,5% par mois) laisse croire à l’emprunteur que la situation est sous contrôle alors que s’il se contente de ne payer que le minimum, le délai de remboursement peut souvent atteindre les 15, 20, 30 ans!

Solutions possibles

Lorsque confronté à un endettement important sur des cartes de crédit, la première solution consiste à vérifier la possibilité de consolidation de dettes. En remboursant toutes ses cartes à l’aide d’un prêt de votre institution financière, il est possible de réduire le taux d’intérêt significativement (de 20% à 12%), de n’avoir qu’un seul paiement à effectuer (le remboursement du prêt) et de se forcer à rembourser le tout en 5 ans.

Si une consolidation de dettes par le biais de votre institution financière n’est pas possible, la proposition de consommateur peut être une alternative intéressante. Elle permet de réduire votre endettement total, regrouper tous vos paiements en un seul paiement, éliminer les frais d’intérêts et vous force à rembourser le montant convenu entre vous et vos créanciers en 5 ans.

Si vos revenus ne sont pas suffisants pour offrir une proposition à vos créanciers, la faillite peut s’avérer une solution simple, peu coûteuse et d’une durée plus courte que les deux autres options. En effet, une première faillite dure de 9 à 21 mois selon vos revenus alors qu’une proposition s’étale bien souvent sur une période allant de 3 à 5 ans, selon le montant à rembourser et votre capacité financière.

Plus vite vous aurez l’heure juste sur vos droits, vos obligations et les solutions qui s’offrent à vous, meilleures seront vos chances de vous en sortir.

NOUVEAU

Découvrez des exemples de cas vécus

Il n’y a pas de profil type pour ceux qui vivent des problèmes d’endettement. Découvrez l’histoire de gens comme vous et voyez comment ils s’en sont sortis.

Voir nos histoires vécues

Faites votre bilan de santé financière

En seulement quelques questions, obtenez des solutions possible en fonction de votre profil. C’est simple et 100% confidentiel.

Faites votre bilan