Covid-19 — Consultation sans frais à distance (vidéo ou téléphone) ou en personne (dans le respect des règles sanitaires), selon votre préférence. — Prenez rendez-vous.

J’ai fait faillite, l’impact sur mon conjoint

Quel sera l’impact sur mon conjoint si je fais faillite

Vous pensez faire faillite et vous avez peur des impacts potentiels sur votre conjoint ?

Il n’y a aucuns impacts directs de votre faillite sur la situation financière de votre conjoint, que vous soyez marié ou non. Chacun possède son propre dossier de crédit, ses propres actifs, ses propres dettes (à moins qu’il s’agisse de dettes conjointes) et la faillite de l’un n’apparaîtra pas dans le dossier de l’autre.

Attention aux dettes conjointes

Si vous avez des dettes conjointes, votre faillite signifie que vous n’avez plus à payer cette dette. Toutefois, étant donné que votre conjoint est également responsable de la dette, il devra la rembourser en entier. Pour éviter qu’une telle dette devienne remboursable immédiatement, nous recommandons au conjoint d’aviser le créancier de votre faillite et s’assurer qu’il pourra continuer de bénéficier des termes de paiement par mois.

Si vous êtes copropriétaire d’une maison ou d’une voiture, votre conjoint demeurera propriétaire de sa part et le syndic ne pourra pas en forcer la vente.

Votre syndic autorisé en insolvabilité vous renseignera dès la première rencontre sur les impacts ou non de votre faillite sur votre conjoint et ce dernier pourra, au besoin, assister à la rencontre afin d’être bien informé.