Covid-19 — Consultation sans frais à distance (vidéo ou téléphone) ou en personne (dans le respect des règles sanitaires), selon votre préférence. — Prenez rendez-vous.

Planification de la retraite

6 astuces pour bien gérer ses finances dès 50 ans

Arrivé dans la cinquantaine, on a souvent envie de se gâter un peu et de profiter de l’argent durement gagné. Mais parfois, nos désirs du moment peuvent nuire à notre santé financière actuelle et future. Voici pour vous une liste d’erreurs les plus fréquentes rencontrées et surtout, comment les éviter.

 

1. Protégez votre actif le plus important

Habituellement, même pour les personnes qui ont la chance d’avoir un bon fonds de pension, le revenu de retraite ne représente pas plus que 65 à 70% du revenu d’emploi. Bien sûr, certaines dépenses liées au travail sont éliminées; en revanche on a aussi beaucoup de temps libre à combler! C’est pourquoi il est préférable d’arriver à la retraite sans dettes de consommation (cartes de crédit, marge de crédit, prêt personnel, etc.). Prévoyez un plan de remboursement qui vous permettra de les avoir éliminées avant que vous ne quittiez le marché du travail, et même plus tôt si possible.

2. Planifiez la baisse de revenus à la retraite

Un syndic, c’est davantage un expert en solutions à l’endettement. En effet, grâce à notre longue expérience, nous vous aiderons à vous y retrouver dans les complexités des finances personnelles. Par exemple, nous maîtrisons parfaitement l’art de préparer ce que nous appelons un « budget préliminaire ». Celui-ci vous permettra de calculer vos dépenses fixes et d’avoir un aperçu de ce que devraient représenter vos dépenses variables (nourriture, vêtements, argent de poche). Puisque nous préparons chaque année des budgets pour des milliers de clients, nous sommes en mesure de bien estimer ces dépenses en nous basant sur ce que nous observons habituellement sur le terrain. Ensuite, nous vous expliquerons comment effectuer le suivi de vos dépenses réelles et adapter votre budget à votre situation personnelle..

3. Soyez prévoyant

Après 50 ans, une perte d’emploi est susceptible d’avoir des conséquences plus durables et néfastes qu’à 30 ans. En effet, le marché du travail peut se montrer impitoyable envers les travailleurs plus âgés. Parce que la recherche d’emploi risque d’être plus ardue, il est prudent de constituer un coussin de sécurité représentant au moins trois mois de revenus. N’oubliez pas que les problèmes de santé et les arrêts de travail qui en découlent sont aussi plus susceptibles de survenir avec l’avancée en âge, alors soyez prévoyant.

4. Garnissez vos REER et votre CELI

Vous n’avez pas encore cotisé à un REER ou un CELI? Même s’il est préférable de débuter jeune, mieux vaut tard que jamais! Dans la cinquantaine, les revenus sont généralement plus élevés que dans la trentaine. De plus, vous venez peut-être de finir de payer votre voiture, votre maison, ou encore vos enfants ont quitté le nid. Profitez-en pour mettre les bouchées doubles. En investissant une part plus élevée de vos revenus, vous économisez aussi davantage d’impôt et ferez croître votre cagnotte en prévision de la retraite.

5. Arrivez au terme du contrat de financement avant d’acheter un nouveau véhicule

Chaque année, les concessionnaires usent d’imagination pour nous convaincre de changer de voiture, mais refinancer son véhicule lors de l’achat d’un nouveau a toujours un coût. Même si les vendeurs nous font miroiter des paiements égaux ou moindres, le contrat de financement repart à zéro pour six ou sept années supplémentaires. En conservant votre véhicule actuel, vous n’auriez bientôt plus de paiements à faire. Mieux encore, vous pourriez mettre une somme de côté en prévision des réparations à venir!

6. Payez vos voyages comptant

Difficile de résister à des vacances dans le Sud en février ou à un voyage en Europe en été… Pour éviter de payer beaucoup plus cher votre escapade, attendez d’avoir suffisamment d’argent dans votre compte en banque au lieu d’utiliser votre carte de crédit. Sachez qu’avec des taux d’intérêts de près de 20%, un voyage de 2000$ vous coûtera pratiquement 3000$ au total si vous ne remboursez qu’un paiement minimum de 5% de votre solde par mois et jusqu’à 4000$ si vous vous contentez d’un minimum de 3%. Cinq ans plus tard, vos souvenirs seront bien loin derrière vous quand vous aurez enfin fini de le payer… Faites plutôt un budget vacances et mettez de côté une somme chaque mois, ce qui vous permettra de voyager sans vous endetter.